Extensions

Les cartes graphiques devenant programmables, le GPU est apparu comme un processeur auxiliaire à part entière. Partant de la constatation que la puissance de calcul brute d'une carte graphique (programmable) est plusieurs fois supérieure au plus puissant des CPU, des chercheurs de l'Université de Stanford ont eu l'idée d'adapter leur langage de programmation dédié à du calcul en parallèle nommé Brook, aux cartes graphiques : c'est le projet BrookGPU.

BrookGPU est une bibliothèque de calcul en parallèle générant des shaders simples, des ''noyaux'' qui sont appliqués à des données stockées dans des textures. Leur bibliothèque fournit une couche abstraction aux données que l'on manipule de façon transparente. Par exemple, un système de particule se prète très bien à ce type de calcul : le nuage est stocké dans une texture ( $ XYZ\mapsto RGB)$ , les calculs de mouvement sont effectués par le pixel shader, et les données obtenues sont retransformées en coordonnées de point ( $ RGB\mapsto XYZ)$.



Porquet Damien 2005-03-02